dimanche 1 février 2015

Musées sans casquer

mirador_cccb.jpg
Premier dimanche du mois. Février. C'est le moment de se presser dans les nombreux lieux barcelonais ouverts au public aujourd'hui (à partir de 15 heures). Parmi les perles de la ville, le museu Frederic Marès et ses collections aussi riches qu'insolites. Ou le jardin botanique, vaste espace de dépaysement au sommet de Montjuic. Autre option, le museu Blau, le musée de sciences naturelles, inauguré en 2011. Pour la vue, pensez au mirador du CCCB, ouvert les premiers dimanches du mois, tout comme les expositions en cours (photo, audiovisuel…). Mais aussi le musée Picasso, le musée d'Histoire de Barcelone, le Musée maritime… Rappel : la fabuleuse exposition consacrée Ai Weiwei à la Virreina se termine ce soir.

mardi 27 janvier 2015

Ai Weiwei

img_9530bn_2.jpg
Derniers jours pour aller voir l'exposition consacrée à l'artiste dissident chinois Ai Weiwei, qui s'est lui-même chargé de la mise en perspective de son œuvre au Virreina Centre de la Imatge, le palais baroque des Ramblas. Victime de la censure de son pays, qu'il ne cesse de dénoncer dans son travail, cet artiste complet (photographe, documentariste, sculpteur, designer…) a même été incarcéré en 2011 par le régime de Pékin, officiellement pour évasion fiscale, officieusement pour son art. Un art libre, c'est heureux, de s'exprimer à Barcelone. Nous sommes Ai !

On the Table. Ai Weiwei au Virreina Centre de la Imatge (La Rambla, 99) jusqu'au 1er février 2015. Gratuit.

mercredi 17 décembre 2014

Museu del Disseny de Barcelona

cadira-bkf.jpg
Depuis dimanche dernier et jusqu'au 30 janvier 2015, le nouveau Musée du design barcelonais ouvre ses portes au public (entrée gratuite, payante dès février). L'occasion de découvrir les différents espaces du site installé tous près de la torre Agbar de Jean Nouvel. Mobilier design, textile, mode, arts graphiques, arts décoratifs sont désormais réunis dans les collections permanentes, auxquelles s'ajoutent les expositions temporaires. Parmi elles, en ce moment, le corps vêtu, sur l'évolution de la mode depuis 1515, ou encore l'histoire du graphisme de 1940 à 1980. Conçu par le cabinet local MBM Architectes, Disseny Hub Barcelona, le nom du bâtiment gris et angulaire abritant le musée, offre un contraste saisissant avec la proéminente tour de Nouvel. Au-delà du concours de building, une vraie réussite dans le skyline de Barcelone.

IMG_1752.png

_Museu del Disseny de Barcelona_, Edificio Disseny Hub Barcelona, Pl. de les Glòries Catalanes, 37-38.

mardi 9 décembre 2014

Yann Arthus-Bertrand

9788416177042.jpg
A l'heure où chacun y va de son joli cliché, filtré, recadré et refiltré, les photos-carte postale de Yann Arthus-Bertrand peinent un peu à surprendre, émouvoir. Mais, comme dans une boutique de souvenirs – ou chez Disneyland – on a tendance à se laisser happer par le déluge de couleurs et de vues aériennes que le photographe nous livre avec constance depuis de nombreuses années. Le mérite de l'exposition La Catalogne vue du ciel, c'est qu'elle s'éloigne du cadre de Barcelone et de la Costa Brava pour explorer une région frappante par ses contrastes et son histoire. Avec le plaisir naïf du touriste en mal de découvertes, on passe de panneau en panneau dans les jardins du Palau Robert avec un regain d'attention pour les textes qui accompagnent chaque cliché. Vu d'ici, rien de renversant, mais la balade est instructive.

Catalunya des del cel de Yann Arthus-Bertrand, Jardins du Palau Robert, gratuit. Jusqu'au 5 janvier.

samedi 6 décembre 2014

Mr. Brainwash

floquet_de_neu_9_2014_silkscreen_and_mixed_media_on_paper_56x56.jpg
Jeff Koons consacré au Centre Pompidou à Paris, Banksy dans l'actualité à tout bout de champ : les provocateurs de l'art contemporain, qui ont tendance à éclipser le reste de la production actuelle, sont, sans surprise, à la fois les plus décriés et les plus populaires. Le Français Mr. Brainwash, que Banksy avait mis en scène dans Faites le mur ! en 2010, a cette faculté, chère à Koons, à jouer, sans complexe, du recyclage. On est moins dans la création pure que dans la référence voire l'imitation, avec pour objectif affiché la recherche du plaisir immédiat. Pour la première fois, l'artiste de street art, qui pactise par ailleurs avec les poids lourds de l'industrie du disque (de Madonna à David Guetta), expose ses œuvres à Barcelone, à la 3 Punts Galeria. L'occasion de se faire son propre jugement sur une production qui, quoi qu'on en pense, interpelle.
Mr. Brainwash à la 3 Punts Galeria, Carrer Enric Granados, 21 (Eixample). Jusqu'au 17 janvier 2015.

- page 1 de 2