Mot-clé - terreur

Fil des billets

jeudi 5 février 2015

Babadook

3177.jpg
C'est sans doute le meilleur exutoire dans les périodes troubles. Et, les temps étant ce qu'ils sont, les films et les séries de terreur ne manquent pas depuis quelques années. Côté petits écrans, American Horror Story exploite avec habileté les peurs – viscérales et plus ou moins rationnelles – ancrées en chacun de nous. Babadook, de l'Australienne Jennifer Kent, a reçu le prix spécial du jury au dernier festival de cinéma fantastique de Sitges. Actuellement en salles en Espagne , le film séduit avant tout par son esthétique et la qualité de jeu de l'interprète principale, Essie Davis (vue dans la mini-série La Gifle). Cette histoire d'une veuve et son jeune fils, isolés dans une maison pas tout à fait vide, n'a en soi rien d'original et n'échappe pas à certaines facilités, ni à l'impression de déjà vu lorsqu'il force le trait pour mieux nous terroriser. Mais son affiliation avec l'univers gothique et enfantin d'un Tim Burton et son introspection, qui crée un pont réussi entre mystère et psychologie, l'amènent vers plus de profondeur. Babadook ou l'art, subtil et périlleux, de jouer avec ses peurs…